«J’aimerais tre in addition compétitif» | Le Journal de Montréal


Contrairement aux deux années précédentes, Alex Labbé n’a pas été en mesure de participer l’intégralité des épreuves de la série NASCAR Xfinity en 2022.

• lire aussi: NASCAR: retour aux sources en série Pinty’s pour Alex Labbé

• lire aussi: NASCAR Xfinity: «Le as well as gros effect de ma carrière… et de loin» -Alex Labbé

• lire aussi: Un partenaire précieux pour Alex Labbé en série Xfinity

Le pilote des Bois-Francs en sera samedi son 26e départ cette année (s’il se qualifie évidemment) l’occasion de la dernière étape du calendrier qui couronera un nouveau champion sur l’ovale de Phoenix.

La Chevrolet Camaro de Labbé arborera des couleurs inédites pour souligner la location d’un nouveau commanditaire, l’entreprise torontoise NRS, spécialisée dans la fabrication de plaquettes de frein.

« C’est très valorisant de compter sur des partenaires qui croient en notre potentiel, a indiqué Labbé en entrevue téléphonique au Journal, C’est de bon augure pour l’année prochaine. En espérant que cette compagnie soit satisfaite des retombées de cette première présence. ,

Des représentants de NRS seront d’ailleurs sur place Phoenix pour encourager le pilote québécois.

Faute d’un spending plan suffisant, Labbé a dû céder son volant quelques occasions au sein de l’écurie DGM, dirigée par le Beauceron d’origine, Mario Gosselin.

Dans le prime 20 au closing

Malgré tout, il occupe actuellement le 19e rang au classement cumulatif et tout semble indiquer que c’est cette place qu’il va conclure son parcours en 2022.

« Les gens ne le voient pas vraiment, mais ç’a été ma meilleure saison au chapitre de la vitesse et des performances. Particulièrement lors des classes en circuit routier, où j’ai eu l’occasion de tenir tête aux pilotes des écuries de pointe plusieurs reprises », prétend-il.

Mais, ce sont surtout des malchances [des ennuis mécaniques et quelques accrochages] qui ont ruiné ses odds d’inscrire de bons résultats.

« Au Circuit des Amériques, au Texas, je me suis qualifié en cinquième area, mais le bris du différentiel, survenu quelques excursions de la fin, m’a probablement privé d’un top cinq. Puis, Road The us, je roulais sixième avant de me faire sortir de la study course par un adversaire trop téméraire », se rappel-t-il.

trois reprises, Labbé s’est classé parmi les dix premiers cette année, soit sur les circuits routiers de Portland (dixième) et de Charlotte (sixième) ainsi que sur l’ovale de Daytona (huitième) en août dernier.

« On aurait dû rester la maison »

C’est toutefois Daytona qu’il a vécu une grande déception en février dernier quand il a été incapable de se qualifier pour l’épreuve inaugural de la saison.

« ‘a été frustrant, quoique ce ne fut pas une surprise. La décision de courir Daytona a été prise quelques jours avant la training course, et c’était la quatrime voiture de l’équipe. DGM a manqué de temps pour la préparer. Honnêtement, on aurait dû rester la maison. ,

Labbé a vécu le même type Homestead, toujours en Floride, le 22 octobre dernier.

Moins de classes en 2023 ?

Labbé ne cache pas qu’il a déjà la saison 2023 dans sa mire, bien qu’aucune entente n’ait été finalisée.

« Nous ne sommes pas encore en retard, mais ça doit bouger bientôt. Bien des pilotes sont déjà casés, et j’aimerais bien tre dans la même situation le additionally tôt achievable. ,

Or, s’il a toujours été fidèle DGM, avec laquelle il a disputé ses 137 épreuves dans l’antichambre de la Coupe NASCAR, Labbé n’exclut pas la possibilité de réduire ses présences vol déon cro un présences i l’antichambre de la Coupe permettrait d’exprimer tout son talent.

« Je ne ferme pas la porte DGM, mais j’aimerais tre as well as compétitif. L’idée est peut-être de courir moins souvent, mais avec une bonne voiture », dit-il.

« Je le répète depuis longtemps, je veux me battre pour des victoires. J’envisage plusieurs scénarios, dont celui de rouler quelques reprises au sein d’une équipe de leading program. a va dépendre de notre spending plan évidemment. ,

Phoenix, Labbé pilotera la voiture numéro 92 qui n’est pas qualifiée d’office. Parmi les 39 engagés, un pilote sera exclu de la grille de départ. La séance de qualifications est prévue samedi 14 h 30 (heure du Québec) alors que le coup d’envoi de l’épreuve sera donné 18 h.

La série Xfinity couronnera un nouveau winner parmi ces quatre finalists: Ty Gibbs, Noah Gragson, Josh Berry et Justin Allgaier.

- Advertisement -

Comments are closed.